COMMENT AIDER VOTRE ENFANT DANS SA PRISE DE MEDICAMENTS ?

  • Publié le 25/03/2021
  • Formations
  • Par Tiapo Jean Michel
  • 476

Prendre des médicaments n'est pas toujours évident. Mais quand le traitement est destiné aux enfants, cela peut virer au cauchemar ! Mauvais goût, difficulté à avaler ou simple "caprice"... Les plus petits peuvent nous donner du fil à retordre. Nous vous donnons, ici et maintenant quelques astuces pour que votre enfant accepte plus facilement son médicament.

 

Astuce 1 : Cachez le goût

Certains traitements peuvent avoir un goût amer, acide, ou avoir un arôme censé faciliter la prise mais qui n'est finalement pas très réussi... De quoi dégoûter les petits ! Alors pour éviter qu'ils soient trop gênés, vous pouvez l'atténuer. Si possible, conservez le médicament au réfrigérateur (demandez à votre pharmacien pour vous assurer que c'est possible). Le froid devrait diminuer le goût. Vous pouvez également dire à votre enfant de se boucher le nez avant d'avaler ! L'odorat et le goût sont des sens étroitement liés : en se pinçant le nez, votre enfant devrait protéger ses papilles.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez aussi dissimuler le goût en mettant le médicament dans de la nourriture (une cuillère de yaourt ou de compote par exemple). Attention, il y a des contre-indications, demandez là-aussi conseil à votre pharmacien ! Vous pouvez aussi donner à votre enfant un peu de banane ou de fromage juste avant la prise du médicament. Ces aliments vont tapisser la langue et donc masquer le goût du médicament. Enfin, si c'est un médicament liquide, utilisez une pipette plutôt qu'une cuillère, les papilles seront moins exposées. 

 

Astuce 2 : Choisissez bien votre moment

Ce conseil est d'autant plus efficace si vous avez un bébé. Dans ce cas-là, essayez de lui donner le médicament juste avant son repas, quand il aura très faim. Vous pouvez aussi lui souffler doucement sur le visage après lui avoir mis le médicament dans la bouche. Cela enclenche le réflexe de déglutition chez les nourrissons !

Quel que soit l'âge de votre enfant, évitez de lui proposer son médicament lorsqu'il est fatigué. Un enfant bien reposé sera plus coopératif...

 

Astuce 3 : Soyez pédagogue

Comme vous, les enfants aiment comprendre ce qui se passe et n'aiment pas vraiment qu'on leur impose quelque chose ! Comme leurs parents, certains peuvent être réfractaires aux ordres ! S'il est assez grand, expliquez à votre enfant pourquoi il doit prendre ce médicament.

Par exemple, lui dire que :

"ce sirop t'aidera à moins tousser et à mieux dormir",

"si tu prends ce cachet ta fièvre va baisser et tu pourras bientôt retourner à l'école avec tes copains",

"tu auras moins mal"... 

Si rien ne marche, parlez-en à votre pédiatre. Il pourra peut-être vous aider en prescrivant le médicament sous une forme différente qui pourrait mieux convenir à votre enfant.

 

Astuce 4 : Faites des compromis !

Votre enfant refuse catégoriquement d'ouvrir la bouche pour prendre son traitement ? Plutôt que de s'énerver et que chacun se braque, c'est l'heure de la négociation. Présentez-lui ce moment comme un jeu ou un défi : capable ou pas capable de boire tout ton médicament ?

Un autre moyen de faciliter ce moment peut être d'impliquer votre enfant. Si possible, laissez-le choisir la façon de prendre son traitement et s'il est assez grand, vous pouvez même le laisser faire lui-même, en le surveillant bien sûr. Seulement en dernier recours, proposez-lui une récompense (une friandise, un dessin animé...) en échange de la prise. Il risque bien de vous le demander à chaque fois.

Qui a dit que l'éducation était une affaire facile ?

(Nous espérons que ses petites astuces vous permettront de mieux accompagner vos enfants dans la prise de leur traitement).

NB : N’hésitez pas à laisser en commentaires des astuces que vous connaissez pour aider les autres.

Docteur Africa

Commentaires