COVID-19 : DECOUVREZ LE PRIX CONFIDENTIEL DES VACCINS NEGOCIES PAYS PAR PAYS

  • Publié le 14/03/2021
  • News
  • Par Tiapo Jean Michel
  • 435

 

Le 17 décembre 2020, la secrétaire d'État belge au budget et à la protection des consommateurs Eva De Bleeker tweetait les prix négociés par la Commission européenne avec six industriels ayant développé un vaccin contre le Covid-19. Le message était retiré dans la demi-heure suivante, du fait d'une clause de confidentialité dans les contrats, mais pas assez vite pour passer sous le radar des médias : le quotidien belge De Standaard s'en faisait l'écho le soir même.

Malgré la sensibilité de l'information pour les entreprises pharmaceutiques concernées, les prix auxquels les vaccins contre le Covid-19 ont été achetés par des pays ou groupes de pays ont fuité dans de nombreux médias. Ils ont même été parfois communiqués officiellement, par les producteurs de vaccins ou par les pouvoirs publics.

 

LA PLUPART DES VACCINS MOINS CHERS DANS L'UE QU'AUX ÉTATS-UNIS

La Commission européenne a commandé six vaccins différents contre le Covid-19 en 2020, selon le tweet d'Eva De Bleeker. Et d'après les données collectées par l'Unicef, l'institution est parvenue à négocier des prix intéressants.

Le vaccin d'AstraZeneca, par exemple, a été acheté à l'Union européenne par ses États membres pour 2,19 $ (1,78 €) par dose, toujours selon le tweet d'Eva De Bleeker de décembre 2020. Un prix que confirme le contrat entre la Commission européenne et l'entreprise, publié en exclusivité par le média italien RAI le 18 février 2021. Toutefois, ce montant n'inclut pas la part payée par l'Union européenne, qui est précisée dans le contrat. Au total, chaque dose du vaccin coûte ainsi 3,5 $ (2,90 €). Cela reste moins cher que le prix auquel ces vaccins ont été vendus aux États-Unis, en Amérique latine ou aux Philippines.

L'Europe a également obtenu un meilleur prix que les États-Unis pour les vaccins de Pfizer et BioNTech, de Janssen (filiale de Johnson & Johnson) ou encore de Sanofi et GSK.

Et, si l'Union européenne paie plus cher que l'Union africaine ou la Tunisie pour les vaccins Pfizer/BioNTech, elle a commandé les vaccins de Janssen à un prix moindre que l'Union africaine.

 

LES VACCINS A ARN PLUS CHERS QUE LES AUTRES EN EUROPE

Le seul vaccin vendu plus cher à l'Union européenne qu'aux États-Unis est aussi le plus cher vaccin commandé par la Commission européenne : celui de Moderna. Il coûte en effet 18 $ par dose en Europe, contre 15 $ aux États-Unis.

Plus largement, les trois vaccins commandés au prix le plus élevé par la Commission européenne sont ceux s'appuyant sur l'ARN messager. Le vaccin de Pfizer et BioNTech coûte ainsi un peu moins de 15 $ par dose et celui de CureVac, dont la commercialisation n'a pas encore été autorisée, près de 12 $.

Quant aux deux vaccins les moins chers, celui d'AstraZeneca et de Janssen, ils reposent sur un vecteur viral, et pas l'ARNm.

 

D'IMPORTANTS ECARTS DE PRIX POUR LES VACCINS D'ASTRAZENECA

Le vaccin dont le prix varie le plus d'un acheteur à l'autre est Covishield, d'AstraZeneca, selon les données collectées par l'Unicef. Il a été acheté pour moins de 3 $ par dose par le gouvernement indien en janvier et février 2021, alors que les doses revendues par Bangladesh's Beximco Pharmaceuticals sur le marché privé bangladais coûtent plus de 13 $. Les prix des vaccins ne sont donc pas toujours liés au niveau de vie des pays où ils sont achetés.

 

LA STRATEGIE PAYANTE D'ISRAËL

Les données collectées par l'Unicef ne contiennent pas les prix payés par Israël. Toutefois, il y a eu plusieurs fuites sur le sujet. Un fonctionnaire israélien a ainsi déclaré, sous couvert d'anonymat, que le gouvernement payait « environ 30 $ par dose de vaccin [Pfizer/BioNTech], ou environ deux fois le prix payé à l'étranger », publiait Reuters le 6 janvier 2021. Par la suite, la société de radiodiffusion israélienne publique KAN a affirmé que le pays avait payé en moyenne 47 $ par personne pour les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, soit 23,5 $ par dose, indiquait The Times of Israel le 12 janvier.

Quel que soit le prix d'achat des vaccins, la stratégie adoptée par Israël lui a permis d'être le pays ayant vacciné le plus rapidement sa population. Au 9 mars 2021, 54 % des Israéliens avaient reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 et 42 % une seconde dose, selon le ministère de la santé du pays.

 

SOURCES ET METHODOLOGIE

Sources :

Le tableau de bord du marché des vaccins contre le Covid-19 publié par l'Unicef, pour les prix des vaccins. Il s'appuie lui-même sur les sources listées dans le tableau suivant :

Le ministère de la santé israélien, pour la part de la population d'Israël vaccinée contre le Covid-19.

Méthodologie : Les prix indiqués pour les vaccins correspondent systématiquement au prix d'une dose, quel que soit le nombre de doses nécessaire à la vaccination d'une personne. Ils sont indiqués en dollars américains, conformément au tableau de bord de l'Unicef, pour éviter des conversions en euros à des taux différents de ceux en vigueur aux dates de négociation des contrats de vente des vaccins. Au 9 mars 2021, 1 $ vaut 0,84 € selon la Banque centrale européenne.

Pour certains vaccins, l'Unicef indique deux prix différents dans un même pays ou une même région. Dans ces cas, nous avons indiqué les deux prix dans le premier graphique de l'article ainsi que dans le tableau des sources des prix. Des précisions sur les deux prix peuvent être trouvées en regardant leur source.

 

Par Nalini Lepetit-Chella et FIG Data

 

 

Commentaires