La DENGUE, un mal qui rend DINGUE

  • Publié le 02/09/2020
  • News
  • Par Akatcha Loic
  • 272
 
Nous laisserons d’abord le moustique 🦟qui la transmet se présenter :
‘’ Les scientifiques m’ont nommé Aedes aegyti🦟, je suis un moustique et j’ai des caractères qui me distinguent de mes confrères. Les autres sont habituellement bruns aux ailes transparentes, mais moi je suis vêtu de ma robe noire et je porte en plus de belles parures sous forme de tâches d’un blanc argenté sur mon corps et mes pattes.
Voilà pourquoi les intimes m’appellent « moustique tigre ».
Je me nourris de sang. Mais là encore pendant que mes confrères préfèrent les diners à la lumière de bougies, veilleuses, et chandelles, moi j’ai plutôt un gout poussé pour de copieux petits déjeuners, déjeuners et gouter sous un bain de soleil ainsi je me mets à table (je pique) de préférence de jour (le matin ou en fin de soirée).
Une piqure d’un confrère te transmettra surement des PARASITES. Moi, dans le cas de la Dengue, je te transmettrai un VIRUS. Et c’est là que tout se complique.
Environ 5 jours après ma piqûre tu présenteras ces symptômes : grande fatigue, forte fièvre, maux de têtes, courbatures/ douleurs musculaires, nausées, vomissements et tu pourras penser que tu as le paludisme ou la grippe. Mais attention, je préfère te donner des conseils.
Cours vite au centre de santé le plus proche car c’est peut-être la Dengue que je t’ai transmise.
Aussi cette arbovirose (pour emprunter les mots de mes maîtres😒) pourra souvent user de tours. En effet, au bout de 3 à 4 jours une régression des symptômes pourra être observée mais une intensification de ceux-ci se fera ensuite, aussi la maladie peut se compliquer et devenir hémorragique : tu saigneras et tu pourras même en mourir. Ne prends surtout pas de médicaments sans l’avis de ton pharmacien car l’aspirine par exemple est contre-indiqué du fait qu’il pourra te faire saigner davantage.’’
Mais comment éviter d’en arriver là ? Malheureusement il n’existe pas de vaccin commercialisé pour la prévention de la Dengue.
Tous nous devons donc lutter contre les moustiques pour se protéger contre la maladie.
Protégeons-nous des piqures de moustiques en usant de répulsifs, de moustiquaires, d’insecticides…
Néanmoins ne soyons pas DINGUES car le moustique de la DENGUE pour se multiplier pond dans l’eau.
Ainsi pour limiter sa prolifération, éliminons l’eau qui stagne près de chez nous et aussi nos déchets.
 
Parles-en autour de toi et bon partage

Commentaires