A quoi servent les vitamines ?

  • Publié le 02/09/2020
  • News
  • Par Akatcha Loic
  • 318

Apportées par l’alimentation, les vitamines sont essentielles à notre organisme. Mais quel est le rôle de ces petites molécules?

Jus multivitaminés, compléments alimentaires… La présence de vitamines est devenue un argument marketing important. Si elles sont réellement nécessaires à notre organisme, ce ne sont pas non plus des molécules miracles qui guériront tous les maux. Quels sont alors les véritables rôles des vitamines?

Une vitamine est une molécule organique nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme, qui ne peut être fabriquée par le corps. Il est donc impératif d’en consommer par le truchement de l’alimentation, sans quoi on risque la carence, avec parfois des conséquences graves. «Ce sont les situations de carence qui nous permettent surtout de comprendre l’utilité des vitamines.
Ainsi, c’est le scorbut des marins, privés de fruits frais, qui a permis de comprendre l’importance de la vitamine C.

LES MECANISMES D’ACTION DES VITAMINES
Les vitamines ont plusieurs rôles. Elles peuvent, par exemple, être des coenzymes. Les enzymes sont de petites «machines» qui transforment d’autres produits afin d’effectuer des actions nécessaires au bon fonctionnement de la cellule, et elles ont parfois besoin de partenaires pour faire cela. Par exemple, les vitamines B1, B2, B3, B5 ou encore B6 participent à des réactions enzymatiques comme la production d’énergie.

D’autres vitamines, comme la vitamine C, sont antioxydantes. Dans la cellule, de nombreuses activités produisent des molécules agressives appelées «radicaux libres». L’acide ascorbique va stabiliser ces radicaux afin d’éviter que ces derniers n’attaquent la cellule. La vitamine E, capable de s’insérer dans les membranes de la cellule, est également antioxydante.

Les vitamines peuvent enfin servir de messagers. Ainsi la vitamine D, synthétisée en partie par la peau grâce à l’exposition au soleil, peut subir des modifications afin de devenir du calcitriol. Cette molécule est non seulement nécessaire à l’absorption du calcium, c’est également un messager qui va dire à des cellules de produire davantage certaines protéines.

UNE DIVERSITE DE SOURCES
On retrouve de la vitamine E dans les huiles végétales, de la vitamine B3 dans le poisson, de la vitamine B12 dans les œufs… C’est notamment pour trouver toute la diversité de vitamines nécessaire que le programme national nutrition santé recommande une alimentation équilibrée et variée. Et seules ces situations de carence ou à risque (grossesse, alcoolisme, chirurgie ,régimes végétaliens) peuvent justifier une complémentation médicamenteuse sur ordonnance.

Commentaires