LE COPHADESCO S’ERIGE EN ASSOCIATION JURIDIQUEMENT RECONNUE

  • Publié le 05/11/2021
  • News
  • Par Tiapo Jean Michel
  • 1138

 

Le samedi 23 octobre 2021, s’est tenue au sein de la maison du pharmacien une assemblée générale constitutive organisée par le COPHADESCO. Une rencontre au cours de laquelle des articles et règlements ont été proposés pour l’existence légale de cette association.

 

Le COPHADESCO, Collectif des Pharmaciens Demandeurs de Sites pour Création d‘Officines privées de pharmacie en Côte d’Ivoire, s’est donnée pour mission de lutter pour l’extension d’officines pharmaceutiques sur tout le territoire ivoirien.

En effet, selon Dr YELAMTO TOURE BOYA, membre actif du collectif, au vu du ratio pharmacien par habitants, il existe bel et bien un besoin d’extension d’officines pharmaceutiques pour le bien-être des populations. « Le COPHADESCO vient combler un vide. En effet, il n’existait aucune plateforme spécifique d’échanges entre la Demande en Officines privées et l’Offre des Instances.

Notre objectif précis est de remplir pleinement le rôle optimal d’interface entre les demandeurs et l’Autorité Pharmaceutique en charge de fournir l’offre.

Depuis maintenant plus d’une génération, nous constatons de réels goulots d’étranglements concernant entre autres l’ouverture de nouvelles pharmacies privées. Nous prônons les discussions et l’échange d’idées pour aboutir à la satisfaction des attentes de toutes les parties.

Ainsi, nous proposons notre contribution pour le Respect intégral de l’application de nos textes, pour le Respect des chronogrammes ou encore la périodicité annuelle des sessions d’attribution. Autant de notions qui nous font actuellement grand défaut. La demande est forte, presque désespérée. Que cela soit du côté des confrères pharmaciens ou de celui de la population. Nos besoins territoriaux sont très loin d’être couverts.», explique-t-elle.

Afin donc d’exister sur le plan juridictionnel, le COPHADESCO s’est dotée de textes, articles et règlements pour le bon fonctionnement de cette association.

Pour cela s’est tenue une assemblée générale constitutive des membres de l’association, le samedi 23 octobre 2021 à la MAPHAR, pour décider de toutes  les lois qui devront régir cette association naissante. Le collectif entend ainsi raffermir sa présence et légitimer davantage son combat.

Pour Dr YELAMTO TOURE BOYA, cette assemblée est une grande avancée, car désormais le COPHADESCO pourra se saisir de toutes les questions qui la concernent en toute légalité.

<<Notre collectif a la particularité d’être interprofessionnel. Bien que nous évoluons présentement dans des domaines pharmaceutiques professionnels différents, nous sommes tous confrères, soudés autour d’un même diplôme, œuvrant dans un même monopole et avons un but commun d’Investissement tout à fait légitime>>, termine-t-elle.

 

 

Danielle YESSO

 

Commentaires