L'AGENCE AFRICAINE DE MEDICAMENTS (AMA) EST ENFIN OPERATIONNELLE

  • Publié le 17/07/2021
  • News
  • Par Tiapo Jean Michel
  • 2724

 

Le Traité instituant l’Agence africaine de médicaments (AMA) a été adopté, en février 2019, par la 32eSession de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement. La Conférence a par ailleurs appelé ses États membres à signer et à ratifier ce Traité afin d’assurer son entrée en vigueur sans délai.

L’Agence africaine de médicaments est la deuxième agence de santé au niveau continental, après les Centres africains de Contrôle et de Prévention des maladies (CDC-Afrique), qui sera chargée de renforcer les capacités des États parties et des Communautés économiques régionales (CER) dans la réglementation des produits médicaux afin de faciliter l’accès à des produits médicaux de qualité, sûrs et efficaces sur le continent.

L’Agence africaine de médicaments devra également promouvoir l’adoption et l’harmonisation des politiques et des normes de réglementation des produits médicaux, donner les directives scientifiques nécessaires et coordonner les efforts en matière d’harmonisation réglementaire existants dans les CER et les organisations régionales de santé (ORS) reconnues par l’Union africaine.

 

Les États membres ayant signé le traité d’Algérie sur l’Agence africaine de médicaments

1. Burundi

2. Tchad

3. République du Congo

4. Madagascar

5. République Arabe Sahraouie démocratique

6. Sénégal

7. Zimbabwe

 

Les États membres ayant ratifié le Traité, mais n’ayant pas encore déposé l’instrument de ratification auprès de la Commission

1. Bénin

2. Cameroun

3. Gabon

4. Maroc

5. Niger

6. Tunisie

 

Les États membres ayant signé, ratifié et déposé l’instrument de ratification auprès de la Commission

1. Algérie

2. Burkina Faso

3. Ghana

4. Guinée

5. Mali

6. Namibie

7. Rwanda

8. Seychelles

9. Sierra Leone

         

 

 Christophe ROCHIGNEUX

Commentaires