Dr N’DOUFFOU, les secrets d’un management abouti.

  • Publié le 01/01/1970
  • Portrait
  • Par Akatcha Loic
  • 219

Quels sont ses principes ? ses idées ? nous l’avons rencontré…. 

  1. Dr, pouvez-vous vous Présenter ?

Bonsoir à vous, Je suis Joel N’DOUFFOU, pharmacien d’officine, marié et père de famille. Docteur en pharmacie depuis 2002. Nous avons été la toute première promotion du tronc commun vers les années 93. 

  1. Dr, nous avons appris que vous avez fait des études de commerce en France après votre diplôme de docteur en pharmacie ; est-ce vrai ?

NON, je n’ai pas fait d’étude de commerce en France, j’ai tout fait ici à ABIDJAN. J’ai eu la chance de faire une thèse sur le Markéting officinal avec Feu Dr SABALI COULIBALY intitulée « Stratégie markéting en officine ». Cela m’a permis de travailler avec plusieurs pharmaciens sur leur stratégie markéting puisque c’était l’objet de ma thèse.  

  1. Dr, depuis combien de temps êtes-vous titulaire de la Nouvelle pharmacie de la ME ? 

L’acquisition de la pharmacie s’est faite sur plusieurs étapes mais ce qu’il faut retenir est qu’après avoir eu mon diplôme de Dr en pharmacie, j’ai commencé un processus de rachat auprès de mes frères qui a duré 05 années. En mars 2008 j’étais officiellement et véritablement TITULAIRE de la Nouvelle pharmacie de la ME 

  1. Que ressentez-vous de voir aujourd’hui votre pharmacie dans le TOP 10 des officines de Côte d’Ivoire ? 

C’est pour moi un motif de fierté, pour dire qu’on peut faire les études de pharmacie ici à ABIDJAN et décider de s’investir dans ce qu’on fait, de travailler d’arrache-pied jour après jour et de voir les fruits de notre du labeur. 

  1. Dr, nous savons qu’il n’est pas facile d’atteindre un tel niveau accomplissement sans rencontrer des difficultés. Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ou que vous rencontrez maintenant ? 

Oui, forcement on rencontre des difficultés. Il y a toujours des défis qu’on doit relever jour après jour. Moi ma principale difficulté que j’ai rencontrée a été la gestion du personnel vieillissant. Puisque les plus anciens qui m’ont vu faire le stage à la pharmacie à l’époque avaient du mal à accepter aujourd’hui que ce soit moi le nouveau patron, encore qu’ils me considérassent comme leur fils. Ça n’a pas été facile de les manager, cela à pris du temps mais ils ont fini par aller à la retraite. Après j’ai pu recruter une équipe assez jeune donc beaucoup plus facile à manager. 

  1. Dr, quel est votre stratégie markéting, vos sécrets, qui vous ont propulsés à ce niveau ? 

Mon secret ? tout réside dans l’expertise que mon grossiste principal m’a apporté depuis le début. Dans mes premières années en tant que titulaire de la pharmacie de la ME, malgré toutes mes connaissances en stratégie markéting acquis au cours de ma thèse, je me suis laissé guidé par mon grossiste que j’estimais mieux outillé pour une meilleure gestion. J’ai suivi avec eux plusieurs séances de formation afin de mieux me préparer à la gestion d’une telle entreprise. J’étais et je le suis toujours d’ailleurs présent aux formations qui concernent la gestion de l’officine, car c’est une science qui évolue en permanence.  J’ai côtoyé les Grands de la profession et auprès d’eux j’ai aussi appris de nombreuses choses que je me suis empressé d’appliquer chez moi et je vous assure, ça marche. Le plus important de tout, est de ne pas se disperser dans plusieurs activités ; il faut se consacrer uniquement à son officine, aux travaux et aux activités de son officine car 1FCFA investi dans son officine, ou même 10heures de travail consacré à son officine produira des bénéfices à coups sûrs. 

  1. Dr, Quels conseils pouvez-vous donner à vos jeunes confrères qui sortent fraichement de la FAC ?

A mes jeunes confrères, j’aimerais dire d’avoir un objectif clair. Savoir quel secteur de la profession pharmaceutique fait l’objet d’intérêt pour eux puis poser des actions dans l’optique d’exercer dans ce secteur. Respecter les Ainés et surtout être humble.   

  1. Dr, pour un pharmacien lambda qui souhaiterait faire carrière à l’officine, par quoi il doit commencer ? 

Vouloir faire carrière dans l’officine demande de prime abord de faire un stage dans une officine. Après le diplôme, trouver un pharmacien d’officine qu’on admire, un model chez qui on ira travailler pour apprendre de sorte qu’une fois installé on puisse gérer sans difficultés son entreprise. Et quand je dis qu’on va apprendre, cela est valable peu importe la rémunération. Il ne faut pas privilégier « l’argent » au détriment de l’expérience. 

  1.  Dr, votre mot de fin ? 

Merci à vous d’avoir porté votre choix sur ma humble personne et j’espère que ce temps d’échange d’expériences vous a apporté quelque chose.  J’aimerais terminer par ces quelques mots : Former vous, apprenez auprès de vos ainés et surtout travaillez d’arrache-pied.  

*Pour la petite histoire, la Pharmacie de la ME à été délocalisée dans le temps pour être à sa place actuelle à cause de l’aménagement de l’autoroute qui fait face à la mairie d’ABOBO. 

Merci Dr de nous avoir accordé cette entrevue. 

Commentaires